Vivre Avec

Vivre Avec

Page vérifiée Created at 21 Sep. 2016 - Contact

Vivre Avec

  • T'es qui, toi ?

  • Moi c'est Margot, 20 ans et je fais des trucs sur internet.

    D'après LSN (Tu connais pas LSN ? Attends, je vais t'expliquer !) je suis la personne la plus adorable et pipou de l'internet, ce qui fait beaucoup pour un seul être humain : heureusement, ça n'est pas ma seule occupation dans la vie. 

    Je suis étudiante mais aussi et surtout militante pour des tas de sujets qui me concernent et me semblent importants :
    - les différentes problématiques LGBTQ+
    - le féminisme et la lutte contre le sexisme 
    - la sensibilisation aux maladies & handicaps 
    - la lutte contre le validisme
    - plein d'autres choses dont mon esprit plein de buée n'arrive pas à se souvenir maintenant qu'il faut en faire une liste



  • Tu fais quoi sur internet ?

  • Principalement, et comme tu peux le voir entre les paragraphes avec plein de mots dedans, je fais des vidéos. Par exemple, j'ai déjà parlé :

    - de la journée internationale de la bisexualité, avec Cordélia de la chaîne Princ(ess)e LGBT, en abordant des sujets divers comme la nécessité d'une telle journée, les discriminations, la (ou plutôt l'absence de) représentation... 
    -de la taxe tampon et la décision des députés de ne pas considérer les protections périodiques comme objets de première nécessité, toujours avec des personnes concernées
    - du fait que le fauteuil roulant est un outil génial, et non pas quelque chose qu'on doit à tout prix éviter ou avoir peur (au contraire, il faut faciliter son utilisation !)
    - de l'accessibilité au château de Versailles, qui est comme son nom l'indique une évaluation du niveau d'accessibilité de cet endroit et dans laquelle je donne des conseils pour profiter de sa visite lorsqu'on est en fauteuil
    - d'étiquettes, de privilèges et d'oppressions : un sujet militant qui me touche directement, comme j'ai choisi d'utiliser certains mots bien précis pour me définir
    -des idées reçues sur les réfugiés, avec Laurent de la chaîne Point De Vue Social, afin de casser des clichés destructeurs et d'en apprendre plus sur les procédures d'accueil
    - de ma première expérience avec la carte de priorité, mais aussi des craintes que j'ai pu avoir avant de m'en servir


    Mais j'ai également un blog, sur lequel j'ai commencé Vivre Avec et que j'ai tenu actif durant presque deux ans : maintenant c'est rare que j'y écrive mais je ne désespère pas de reprendre un jour mes brouillons abandonnés.

    Il y a quelques mois, j'ai aussi ouvertun forum sur lequel beaucoup de personnes différentes échangent quotidiennement : c'est un espace de parole et de découvertes qui a dépassé toutes les espérances que j'avais en terme de bienveillance et d'entraide, grâce à ses membres.

    Je suis aussi présente sur Twitter, réseau social sur lequel je milite pas mal et qui m'a sensibilsée aux différentes oppressions et au fait que les vécus sont multiples et importants. Enfin, je passe beaucoup de temps sur Facebook et dans ma boite mail pour aider des personnes en errance médicale, perdues face à un diagnostic de SED ou aux réactions de leur entourage...

    (comme tu le vois, ma vie sur internet occupe bien mes journées)




  • Pourquoi le financement participatif ?

  • Tout d'abord, j'ai coupé la monétisation de mes vidéos sur Youtube : cela signifie qu'il n'y a normalement plus de publicité avant, pendant, après ou même à côté d'aucune d'entre elles. De cette façon, je ne t'impose pas une publicité que tu n'as pas envie de voir, et qui potentiellement serait complètement en désaccord avec ma façon de penser (je ne compte plus le nombre de publicités sexistes que je vois quotidiennement par exemple).
    Le système de financement par publicité est aussi une façon de fonctionner qui encourage à produire beaucoup en se souciant moins du contenu en lui-même : ce qui compte est le nombre de vidéos que l'on produit et la quantité de publicité qui peut potentiellement y être affichée. C'est une façon de faire qui ne me convient pas, et je préfère poster une vidéo travaillée par semaine que deux baclées et sans grand intérêt.

    Je doute que le financement participatif me permette de faire des vidéos et de la sensibilisation sur internet en général mon activité principale, il pourrait m'aider à y consacrer davantage de temps et entreprendre des projets plus ambitieux, acheter du meilleur matériel, financer des déplacements, continuer à produire un contenu qui peut aider des gens...
    Le but est que tu me soutiennes si tu penses que ce que je fais le mérite et surtout si tu en as les moyens : je continuerai quoi qu'il arrive à faire tout ce que je fais sur internet, quel que soit le montant de l'aide financière que je reçois via Tipeee.



  • Il y a des contreparties ?

  • Comme tu l'as sûrement remarqué, les contreparties sont un peu étranges et n'ont pas l'air d'avoir beaucoup de sens (c'est des blagues en fait) : c'est tout simplement parce que j'ai décidé de ne mettre en place aucune contrepartie (et parce que les blagues c'est rigolo).

    Faire des contreparties, cela voudrait dire rendre certaines choses uniquement accessibles aux personnes me donnant de l'argent : et ça je ne le souhaite pas. Certaines personnes qui me suivent n'ont pas les moyens de donner et pourtant auraient tout autant besoin du contenu que je peux proposer, c'est pour cela que je continuerai à mettre mon contenu à disposition gratuitement sur internet, et j'ai plein de projets dans mes tiroirs !

    J'essaie chaque mois d'envoyer un petit mot via la messagerie de Tipeee aux personnes qui m'ont fait un don, pour les remercier et récapituler un peu ce que j'ai pu faire grâce à elleux : mais en aucun cas ça n'est exclusif, je parle aussi de mes projets et achats de matériel sur Twitter, Facebook et dans mes vidéos !



  • Tu as quoi comme projets ?

  • Quelques idées en vrac de ce que je voudrais faire dans le futur :
    - réaliser des fiches explicatives sur des sujets divers (être en fauteuil et marcher tout de même, la carte de priorité, la carte de stationnement, les maladies invisibles, le SED...) que tu pourrais imprimer et distribuer lorsque tu veux engager la conversation ou que tu n'as pas l'énergie pour expliquer une situation
    - me déplacer pour réaliser des entretiens avec plein de personnes différentes et intéressantes, pourquoi pas dans le cadre de projets plus larges sur des thématiques précises (le travail et le handicap, la vie lorsqu'on appartient à une minorité de genre, la maladie et les relations avec les proches...)
    - organiser des pique-niques un peu partout pour te rencontrer en France et même peut-être au-delà (et pour l'instant c'est trop compliqué financièrement de payer l'hébergement et les déplacements)
    - acheter un micro cravate pour filmer en extérieur ou dans un environnement bruyant, cela faciliterait grandement les tournages quand je suis en déplacement



  • Déjà fait grâce à tes dons ♥

  • - continuer à prendre du temps pour travailler sur les vidéos et produire un contenu régulier et le plus pertinent possible > depuis octobre 2016 !
    - acheter un nouveau trépied de meilleure qualité, car le mien commence à tomber en morceaux après presque deux ans de bons et loyaux services > fait en janvier 2017 !
    - acheter une webcam pour faire des directs une fois par mois, celle de mon ordinateur étant cassée > fait en février 2017 !
    - prendre deux jours de pause pour aller faire une intervention à la fac de médecine de Lyon 1 > fait en avril 2017 !