Tipeee
web & littérature, le tiers livre

web & littérature, le tiers livre

Page vérifiée Created at 13 Sep. 2017 - Contact

lettre 1 – dimanche 20 septembre 2017

- 0
  • Cher.e.s ami.e.s,

    Celles et ceux que je connais ou pas, sachant que c’est encore plus difficile avec celles et ceux qu’on connaît.

    Juste vous dire combien ému et touché de votre réaction aussi vive, juste 3 jours que cette page est lancée et vous déjà là.

    Je ne suis pas le seul, dans notre tout petit univers de la création web, à vivre comme un écartèlement de plus en plus funambule les contraintes de temps pour développement et gestion du site, les frais exigés pour chaque outil, matériel ou logiciel (à très brève échéance, ordi à remplacer), et d’autre part ce qu’on a à maintenir, dans des conditions pour chacun.e de plus en plus rude, pour les tâches du quotidien. 

    J’ai la chance (traduction Kenneth Goldsmith en cours, chantier Lovecraft, enseignement) que pour moi elles soient belles, mais le cœur de tout c’est l’activité web, on est solidaire, les retours sont d’une richesse inouïe (le cycle atelier d’écriture en ligne du site, cet été), mais pas d’autre choix que solidifier, et compléter les ressources matérielles.

    Mais là, cette semaine, on est dans l’ordre du symbolique et de l’amitié, je le prends comme ça. 

    Tout cela se met progressivement en place :

     -          un certain nombre de vidéos déjà transférées sur VIMEO, le sommaire sur la page ci-dessous, et pour chacune un mot de passe unique et très simple : [XXXXX]

    http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article4471

    -          une « boîte aux trésors » certes pour l’instant toute petite, mais qui prendra son rythme de croisière, en complément des ressources abonnés du site, juste un petit embryon, meilleure présentation à venir très vite :

    [adresse]

     

    Je sais ce que représente votre geste. Cette lettre vous parviendra régulièrement. Me faire part en toute simplicité de vos avis et retours. Comme vous le savez (voir ce billet de Julien Simon, et très touché qu’il soit parmi nous), il est possible à chaque instant de cesser le prélèvement, je ne me serais pas permis sans cette garantie.

    À toutes et tous,

    fb