Thomas Munier, père au foyer et outsider, fabrique de l'énergie créative et des univers artisanaux

Thomas Munier, père au foyer et outsider, fabrique de l'énergie créative et des univers artisanaux

Page vérifiée Created at August 31, 2017 - Contact

Outsider, février 2018

- 0
  • Cinquième compte-rendu d'activité après l'ouverture de la page Tipee !

    Un grand merci aux personnes qui continuent à me soutenir via cette plateforme, ou de quelque autre façon que ce soit ! Cela me donne vraiment du baume au cœur.

    Écriture :

    L'écriture, c'est très important pour moi, je considère que c'est ma tâche priorité en tant que créatif et auteur de jeu de rôle. J'oeuvre à dégager toujours plus de temps pour cette activité, sans pour autant dégrader mon activité de père au foyer. C'est donc vers d'autres aspects que je rogne quand je recherche du temps d'écriture. J'ai cessé de lire le Discord des Courants Alternatifs, et surtout j'ai cessé de participer à son chat vocal. J'y passais beaucoup de temps, et pour cause c'était très enrichissant de parler de game design et d'autres choses avec les membres du Discord. Au départ, je pensais que je pouvais me le permettre de le faire quand je faisais mes tâches ménagères ou certaines activités (comme du photomontage, du recensement de liens...). Mais en réalité, quand j'avais une discussion micro en cours, je passais deux fois plus de temps sur l'autre activité et quand celle-ci était finie, j'avais tendance à poursuivre la conversation micro. Donc j'ai complètement arrêté, depuis trois semaines environ, et je pense avoir retrouvé pas mal de temps pour l'écriture.


    J'en ai profité pour faire des finitions sur Coelacanthes et l'envoyer à une copieuse équipe de relecture (une trentaine de personnes se sont généreusement proposées !), faire deux photomontages pour Little Hô Chi Minh Ville, et entamer la deuxième édition d'Inflorenza : j'ai remplacé "joueurs" par "joueuses", modifié quelques termes techniques et rajouté un grand nombre de théâtres écrits par la communauté au fil des ans.

    Conventions :

    Le 23-24-25 février, j'ai participé au Festival International des Jeux de Cannes. Voici quel était mon programme.

    Cela a été très enrichissant. Je n'ai pas réussi à faire toutes les démos que j'avais prévues, mais à la place j'ai joué avec Batronoban, dont une fois dans l'univers de Millevaux, donc c'est le genre d'imprévu qu'on apprécie. J'ai pu faire beaucoup de rencontres, vu que je n'étais jamais allé dans le Sud-Est. Et j'ai aussi eu le plaisir de croiser des personnes qui connaissaient déjà mon travail !

    Le 24-25 mars, retour dans le Sud-Est : je serai au festival Au-delà du Dragon à Montpellier. J'avais déjà posté mon programme mais je vous invite à retourner sur ce lien : depuis il est possible de se préinscrire à mes démos et j'ai rajouté les liens dans le programme.

    Publication :

    J'ai diffusé Les Forêts Mentales, un jeu de rôle Millevaux adapté pour jouer par écrit, par forum ou par mail. Ce jeu me tient à coeur car j'ai jadis beaucoup joué par écrit et je voulais proposer des règles qui permettent de le faire de la façon la plus aisée possible, avec une narration qui avance vite et qui lie les personnages entre eux malgré la difficulté de jouer à distance et de façon décalée dans le temps.

    L'initiative a intéressé du monde puisque j'ai lancé un premier groupe de jeu (nous en sommes à la moitié de l'aventure et c'est vraiment passionnant) et qu'un deuxième groupe vient de se lancer, dont vous pouvez suivre les pérégrinations ici.

    J'ai aussi publié un jeu de rôle un peu plus conséquent, qui s'appelle L'Empreinte et va vous proposer de survivre en forêt à une transformation qui vous submerge. C'est un jeu dans l'univers forestier de Millevaux, encore, qui va se focaliser sur une menace invisible et mutagène, l'emprise, qui va s'en prendre à vos personnages et à leur entourage. Un jeu sur lequel j'ai travaillé la mise en tension et la rythmique avec une alternance de scènes d'introspection et de scènes d'agression et une montée en puissance progressive de l'adversité. C'est un jeu calibré pour faire des séances uniques toutes en stress et en nervosité (mais je connais un testeur qui a prévu d'étaler la formule en plusieurs séances...). L'Empreinte a été l'occasion de collaborer avec le magazine Les Chroniques d'Altaride, qui publie le jeu en parallèle, et un avec illustrateur et une illustratrice de talent : Thibault Boube et Agathe Pitié.

    Collaborations :

    Un horla : une illustration par Yann Lieby

    Mère Truie et Porgrelet : une illustration par Armand Piggs !

    Articles sur la créativité :

    Vers une culture décroissante

    La célébrité

    Récits de partie par moi-même :

    Systèmes Millevaux / sans règles : Le repentir.

    Retrouver l'ambiance roots des premiers Millevaux en jouant en mode théâtre de l'esprit : un MJ, des joueurs, et aucune règle !

    Grogne : Rats de laboratoire.

    Capturés et torturés par des hommes-rats. L'échappée va être sanglante. Encore une nouvelle version des règles pour une séance bien tendue !

    Récits de parties par des tiers :

    Inflorenza Minima : La Traque de Flocon d’Os.

    Une critique du jeu et une partie-test d’un théâtre belge dans l’univers hivernal de Lîdge. Un récit de partie par Jérôme « Corvos » Baronheid !

    Inflorenza Minima : Samarobriva.

    Une aventure introspective où un horla est tiraillé entre la protection de la ville d’Amiens engloutie par le marais et la protection d’une antique estampe.

    Extraits :

    La Guerre en Silence

    Communauté :

    Le Val sans Retour, un théâtre médiéval et sulfureux par Antoine @Kirdinn Nobilet

    Lîdje : Un théâtre frileux dans le plat pays par Jérome "Corvos" Baronheid pour Inflorenza Minima

    In the Hell of Jade : Gulix propose une version anglaise de son scénario Swords Without Masters inspiré de Millevaux !