Tipeee
Thomas Munier, père au foyer et outsider, fabrique de l'énergie créative et des univers artisanaux

Thomas Munier, père au foyer et outsider, fabrique de l'énergie créative et des univers artisanaux

Page vérifiée Created at 31 Aug. 2017 - Contact

Thomas Munier, père au foyer et outsider, fabrique de l'énergie créative et des univers artisanaux
  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?

  • Voici mon histoire.

    Depuis que je suis tout petit, j’imagine des histoires et des univers. J’ai tenu mes propres revues dès que j’ai été en âge de tenir un stylo. À ce jour, j’ai écrit trois romans, beaucoup de jeux de rôles, un jeu de cartes, deux recueils de poésie, en marge des courants dominants. Mais j’ai toujours eu des difficultés pour assumer ma créativité et à diffuser mon œuvre. Aujourd’hui, je suis devenu créatif à temps plein. Je veux découvrir avec vous comment exprimer sa créativité à son plein potentiel, comment imaginer et explorer son propre folklore, comment produire une œuvre qui soit à la fois belle et différente. Comment mener une vie qui compte en vous l’offrant. Comment apprécier chaque instant de cette vie rêvée. Ensemble, nous y parviendrons.
    Outsider est notre atelier pour apprendre à créer, vivre et respirer.

    Outsider porte sur l'énergie créative, sur les univers et les folklores à monter soi-même.

    Sur le blog, je publie des articles au sujet de la créativité : un peu sur les idées créatives, beaucoup sur l'organisation, passionnément sur la motivation à créer et l'invitation à assumer ses passions.

    Ma principale contribution aux mondes imaginaires est le mythe de Millevaux, un possible futur envahi par la forêt, une terre de superstition et d'étrangeté. Millevaux est à la fois une excursion littéraire et graphique, dans ces bois sans issue et une série de jeux de rôles ayant lieu dans cet univers, avec différentes ambiances.

    Je suis aussi l'auteur de romans sincères et cabossés (La Guerre en Silence, Hors de la Chair, Glossôs), de poésie à fleur de peau (Vendanges, Erreurs de Jeunesse) et de jeux de rôle qui emmènent ailleurs, pour le meilleur et pour le pire (S'échapper des Faubourgs, Marins de Bretagne, Dragonfly Motel, Le Témoignage, Psychomeurtre).

    En jeu de rôle, mes contributions dépassent le format livre, puisque je délivre aussi des photomontages, des comptes-rendus de partie, des parties enregistrées, des articles de réflexion. Je participe aussi à de nombreux podcasts, tables rondes et conférences sur le game design.

    J'ai aussi participé au développement d’œuvres dérivées qui peuvent aussi bien être des livres que de la musique, de la vidéo ou autre.

    Je souhaite que tout le monde soit créatif. Je dialogue avec vous pour vivre de belles rencontres et de "pétrifiantes coïncidences".

    Mes bilans des précédentes saisons d'Outsider :

    Saison 5

    Saison 4

    Saison 3

    Saison 2

    Saison 1
  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • Je suis créatif parce que c'est un besoin et une vocation.

    A peu près au même moment où j'ai décidé de devenir créatif à temps plein, j'ai abandonné l'idée de vendre mes œuvres. Je veux les partager avec le plus grand nombre, et ceci implique la gratuité pour tout ce qui est immatériel, et la vente à prix coûtant pour ce qui est des livres. Le partage induit aussi l'accessibilité à tous et toutes : tous mes textes sont téléchargeables (en pdf, version texte comme version illustrée et en format traitement de texte) de façon gratuite et directe, sans avoir à créer de compte nulle part. Toute mon œuvre est dans le domaine public vivant, c'est-à-dire que toute personne créative peut se l'approprier, la rediffuser ou la modifier sans avoir aucun compte à me rendre, et c'est ce qui se produit déjà depuis deux ans, pour mon plus grand bonheur.

    C'est ma contribution à une révolution créative que tout le monde peut entreprendre.

    De surcroît, l'abandon des royautés d'auteur m'offre une grande souplesse. Je n'ai plus à arbitrer mon temps créatif entre des activités rémunératrices et des activités bénévoles. Comme toutes mes activités sont bénévoles, je peux aussi bien créer des livres que des comptes-rendus de partie, des articles, des photomontages, ou aller à la rencontre de la communauté.

    Mais pour autant, comme tout le monde, je dois contribuer aux dépenses du foyer. Quand j'ai quitté mon travail salarié il y a deux ans, j'ai perçu l'aide à la création d'entreprise ce qui m'a assuré un revenu vital. Mais aujourd'hui, j'arrive en fin de droits et je n'ai plus droit non plus au congé parental. C'est ce qui motive l'ouverture d'une cagnotte sur Tipee.

    Je veux continuer à offrir du contenu gratuit et accessible pour tous et toutes. Mais pour autant, je veux aussi continuer à contribuer aux dépenses de mon foyer (j'ai une épouse et un enfant). Pour être transparent avec vous, il me reste de l'épargne, mais elle finira elle aussi par s'assécher.

    J'ai fait vœu de pauvreté volontaire. J'achète le moins possible de biens de consommation. Dans le meilleur des cas, je m'en passe, sinon je bricole. Quand il me faut absolument acquérir des objets ou des services, j'essaye de passer par des filières d'occasion, de dons ou d'échange.

    Si vous appréciez mon œuvre ou ma démarche, je vous offre l'opportunité de permettre que ça se poursuive dans les mêmes conditions. Entendons-nous bien, quand bien même j'aurais épuisé toutes les solutions de financement, je continuerai à créer, mais soit mon oeuvre sera payante, soit elle sera plus modeste.

    L'objectif de ce Tipee est de me permettre de continuer à créer tout en contribuant aux dépenses incompressibles du foyer, mais aussi aux quelques dépenses liées à mon activité créatrice, notamment les déplacements pour les rencontres.

  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • Je vous invite à offrir un soutien inconditionnel. Cela signifie :

    + Aucune contrepartie spéciale pour les personnes qui financent mes créations (puisqu'elles resteront gratuites et accessibles pour tous et toutes).

    + Aucun traitement de faveur (ou plutôt tout le monde bénéficie d'un traitement de faveur : ainsi, je réponds à tous les mails et appels, et j'offre mes conseils et les versions brouillon de mes travaux en cours à quiconque en fait la demande).

    + Aucune direction donnée à mon travail. Si vous soutenez, c'est pour me permettre de créer, mais ni les personnes qui me financent, ni personne d'autre d'ailleurs, ne préconise le type de contenu sur lequel je vais travailler, pas plus que je ne m'engage à délivrer un contenu précis en ouvrant ce Tipee. Le soutien couvre la totalité de mon activité, qu'il s'agisse d'articles, de livres, de podcasts, de photomontages, de rencontres ou quoi que ce soit d'autre. Bien entendu, si la direction artistique que je prenais à l'avenir venait à vous manquez d'intérêt, sentez-vous libre de retirer votre soutien.

    J'alimenterai le compte Tipee avec un journal mensuel de mes activités, mais il sera accessible à tous et toutes.

    L'idée est de vous permettre d'expérimenter un nouveau mode de solidarité créative.

    C'est à la fois une réinvention de l'antique coutume de jouer au chapeau, et autre chose : c'est l'occasion de tisser une relation avec chacun et chacune d'entre vous.


    A toutes les personnes qui se joindraient à l'aventure, j'adresse un remerciement venu du fond du cœur.

    A toutes les personnes qui s'abstiendraient de financer parce qu'elles sont sans le sou ou sceptiques de la démarche, j'adresse le même remerciement. Je vous remercie pour tout l'intérêt que vous portez à mon travail, et je vous invite à soutenir d'une façon qui vous conviendrait mieux, de façon monétaire ou non. Un simple mot ou un partage, c'est déjà beaucoup, parce que beaucoup de personnes créatives ont juste besoin de ça.