Point Sellier - Apprendre la maroquinerie

Point Sellier - Apprendre la maroquinerie

Page vérifiée Created at 14 Oct. 2016 - Contact

Point Sellier - Apprendre la maroquinerie
  • Comment participer à l'enrichissement du patrimoine artisanal et le rendre accessible à tous ?


  • Salut, c'est Tithouan, maroquinier, animateur de stages, diffuseur (ou partageur) de savoir artisanal et de patrons libres de droits sur point-sellier.com.
    J'y partage des techniques, des tutoriels ou des patrons que je mets en licence commons (libre d'utilisation commerciale).




  • Mon site grandit et la communauté qui gravite autour aussi (et c'est génial !) ...

    Du coup je suis de plus en plus sollicité, mais mon temps disponible pour répondre de façon qualitative ne s'agrandit pas faute de moyens, soyons francs, j'ai besoin de manger aussi :)

    J'ai envie de continuer cette aventure et surtout j'aime fournir du contenu de qualité et répondre au maximum aux problématiques de chacun.


    J'aime savoir que je contribue au (re)développement de l'artisanat, qu'il soit le plus accessible possible, sans recettes cachées ou secrets de métiers qui ont contribué à couler l'artisanat (à mon sens).

    A l'ère du numérique, les pratiques d'apprentissage changent et les métiers aussi (certains vont sauter au plafond ... mais bon ... j'espère qu'ils ne se feront pas mal).

    L'accès à l'information ou au savoir est énorme ! (monumental même !)
     
    Cela n'empêche pas la pratique (c'est même primordial dans une discipline artisanale) mais pour apprendre ou voir une technique, c'est devenu simple et accessible à qui cherche, sans forcement passer par la case apprentissage classique avec un "Maître". On peut aisément avoir une multitude de "Maîtres" et ce à distance, c'est même cette multiplicité qui est riche (le fameux tour de France des compagnons par exemple, n'existe plus vraiment, en tout cas pas sur le plan qualitatif).
    Voir en vrai et rencontrer reste pus "qualitatif, c'est sûr, mais cela devient de plus en plus difficile dans certains domaines (il y a combien de personnes qui travaillent le cuir, capable de répondre à vos questions, dans votre secteur à 50km à la ronde ?).


    Je suis donc un partisan du numérique utilisé "intelligemment", comme outil d'apprentissage (à lier avec la pratique personnelle).
    Un support numérique qui sert au partage du savoir, à la mise en relation et à la communication entre personnes passionnées, peu importe son niveau et sa situation géographique (c'est énorme de pouvoir échanger avec un pro à l'autre bout du monde sur un sujet qui nous passionne, non ?).

    C'est ce à quoi je contribue à mon échelle et merci à tout ceux qui me soutiennent et partagent de toutes les façons possibles.

  • La participation de tous est indispensable à l'enrichissement de tous !

  • Si JE te donne du savoir, tu es plus riche (et je ne suis pas plus pauvre).
    Si TU me donnes du savoir en retour (ou des interrogations, une participation), je m'enrichis (et tu n'es pas plus pauvre, génial non ?).
    De cette rencontre naît en plus une troisième richesse qui n'existait pas forcement avant, et que l'on peut partager avec tous : le trésor commun (du savoir brut), ce qui ne nous appauvrit pas et enrichit les autres, qui à leur tour amènerons en retour leur participation, ce qui augmentera le trésor commun disponible (donc l'enrichissement personnel de chacun).
    Je nomme ça "une spirale vertueuse" (inverse de "cercle vicieux").

    Le seul facteur qui peut freiner ce mouvement est le facteur temps (en tout cas à l'heure actuelle), temps qui est dans notre société lié à l'argent, et cet argent lié à notre survie (nourriture, loyer etc. besoins primaires devenus payants).

    Dans la dynamique que je lance, je reste comme tout le monde, dépendant de besoins vitaux minimum, qui pour le coup dépendent du temps que j'ai à disposition pour me consacrer à ce projet et lié donc à l'argent pour libérer ce temps.
    Je rêve du revenu de base inconditionnel pour tous ... On sortirais du schéma : "t'as pas d'argent t'as rien !" (phrase tirée du film "la belle verte") Et tout le monde pourrait être plus libre. (mais je digresse).
  • Quelques exemples d'articles

  • Les objectifs du projet


  • - Pas de pub, on reste dans le zen et le respect de chacun !

    - Rien n'est obligatoire (un pdf contre une adresse email et autres techniques marketing qui ne sont pas si gratuite que ça au final). Il n'y pas d'autre engagement que ce que chacun souhaite, et surtout peut y mettre. Il n'y a pas de petite participation, il n'y a que l'acte de participer (la légende du colibri et du feu de forêt).

    - Pouvoir libérer du temps (moins de contraintes financières) et pouvoir passer ce temps  sur les projets (la montagne, j'y vis déjà :) ) et continuer sereinement à publier régulièrement sans stress (oui ça prend du temps de rédiger ces articles).

    - Proposer des "webinaires" (conférences en lignes sur des sujets précis ... je suis en train d'y réfléchir)

    - Acheter du meilleur matériel pour faire de la vidéo et de la photo pour les articles et formations.

    - Faire des tests et publier des retours sur des outils ou matières premières.

    - Aller à la rencontre des autres travailleurs du cuir et partager ces rencontres.

    - Soyons fou : organiser un festival !!! (créer la rencontre)
    (Là va falloir quelques moyens et des personnes ... ça fait quelques années que j'y pense, avis à ceux que ça branche !) Ça serait top ça ... des rencontres sur le thème du cuir entre passionnés ...

    - Sans doute d'autres choses auxquelles je n'ai pas encore pensé ... vous avez des idées ?


  • Comment faire ?

  • Indiquez le montant du "Tip" que vous souhaitez faire.
    (en haut à droite, vous pouvez pas le manquer)

    Lisez et cliquez sur la ou les contreparties que vous souhaitez et saisissez le nombre de ces contreparties que vous souhaitez (possible d'en prendre plusieurs).

    Vous suivez les indications du site pour créer un compte si vous n'en avez pas encore.

    Vous vérifiez vos informations et confirmez votre "Tip".

    Et voilà, vous êtes devenu un contributeur actif du partage et de la diffusion de l'artisanat pour tous !

    Merci à vous !
  • Et maintenant ?

  • Choisissez le montant de votre participation et participez à l'enrichissement du patrimoine artisanal pour le rendre accessible à tous, vous en premier !

    Merci !