Tipeee
Les Mondes de Romain d'Huissier

Les Mondes de Romain d'Huissier

Created at 28 Jan. 2017 - Contact

L'inspi du jour.

- 0

  • Le professeur Alanberg inspira longuement l'air glacé de ce continent de glace. Il sentit son corps s'emplir de froid et en fut revigoré. Ses sourcils et sa barbe étaient couverts de givre et il tremblait malgré l'épaisse parka qu'il portait. Un bref coup d’œil derrière lui confirma que toute son équipe souffrait du gel régnant en ces lieux. 
    Pourtant, son excitation lui réchauffait les entrailles. Il touchait au but ! Ici, en plein cœur de l'Antarctique, il avait découvert cette étrange vallée dont les sculptures de glace ne pouvaient être l'oeuvre de la nature. Des forces anciennes se manifestaient là - il en était persuadé. Ces vieilles barbes de l'Université Miskatonic devraient bien le prendre au sérieux à présent. 
    Alanberg s'empara de son appareil photo et commença à mitrailler les lieux, sans prendre garde aux images floues que montrait l'écran de son numérique. Il babillait comme un fou, ne prêtant guère plus d'attention aux membres de son équipe. Quand il eut fini de prendre des clichés en rafale, il se retourna enfin - pour ne plus voir personne. 
    Interloqué, il appela ses camarades d'expédition - mais sa voix se perdit en un écho agonisant au milieu des stalagmites de neige. Sur le sol, les traces de pas des autres scientifiques s'interrompaient brusquement - comme s'ils s'étaient envolés ! Des vrilles de panique commencèrent à trouver leur chemin dans l'esprit du professeur...
    Son regard tomba alors sur l'écran de son appareil photo. Il faillit le jeter loin de lui - un cri étranglé au bord des lèvres. Les pixels dessinaient les contours d'une silhouette contrefaite - dont la simple vue blessait l’œil. Alanberg fit défiler les images d'un doigt fébrile et chacune montrait le même genre d'absurdité : des êtres aux multiples dimensions, dont le corps se hérissait d'excroissances terribles. L'écran tactile se fissura alors - incapable lui aussi d'en supporter plus.
    Un gémissement rauque - de pure terreur - s'échappa de la gorge du professeur. Les créatures étaient là pour lui, il le savait. Elles protégeaient ce lieu, gardaient ses secrets à l'abri de l'avidité d'hommes tels que lui...
    Et à présent, elles venaient pour le prendre et l'emporter loin de ce monde. 
    Dessin de Ruxing Gao.
    https://www.instagram.com/ruxinggao/