Tipeee
Les carnets du bien-être

Les carnets du bien-être

Created at 5 May. 2017 - Contact

Les carnets du bien-être

Latest news

  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?

  • Je m'appelle Isabelle Ducau, je suis sophrologue en devenir et blogueuse par plaisir d'écrire et de partager. Depuis novembre 2015, sur les Carnets du Bien-être, je mets à disposition des outils et des idées pour entretenir ou retrouver son bien-être. A travers des articles didactiques, les lecteurs sont invités à se détendre, à se ressourcer ou tout simplement à prendre du temps pour eux.

    Entre les pages du blogue, ils trouvent également :

    - quelquesrecettes alléchantes,

    - des balades régénérantes,

    - des citations inspirantes,

    - des réflexions sur le monde et la vie,

    - des idées pour créer du bon ou du beau,

    -des petites astuces pour chasser le stress et s’entraîner à voir le verre à moitié plein.

    Ils peuvent aussi s’amuser à inventer des histoires en participant aux défis d’écriture que je lance de temps en temps quand l’envie me prend de m’amuser un peu.

    Ils ont la possibilité de poser des questions par le biais des commentaires à la fin des articles ou en envoyant un message par la page de contact du site. Je prends le temps de répondre à chacun en faisant en sorte de satisfaire les besoins exprimés en m’appuyant sur mes connaissances. J’apprécie ce lien qui s’est tissé au fil du temps avec mes lecteurs.

  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • La communauté des abonnés s’agrandit de jour en jour et plusieurs milliers de visiteurs sont accueillis chaque mois sur le blogue. Les Carnets du Bien-être sont appréciés par un grand nombre de lecteurs et j’en suis évidemment très heureuse. En inscrivant le blogue sur Tipeee, je veux donner à celles et ceux qui apprécient mon travail la possibilité de me soutenir de façon volontaire. En effet, je ne souhaite pas mettre en place un abonnement qui exclurait les personnes qui n’auraient pas souscrit.

    D’autres parts, je suis en train de me former pour m’installer comme sophrologue. Lorsque j’imagine mon futur professionnel, le blogue fait partie du paysage. Il s’inscrit dans la même philosophie que la sophrologie. En effet, il met à disposition de celles et ceux qui souhaitent prendre leur bien-être en main des outils pour le faire. Avec ces outils, il devient plus facile de mieux se connaître et d’avoir une plus grande conscience de son environnement et de son monde intérieur. Je souhaite poursuivre le développement du blogue et continuer de fournir du contenu de qualité chaque semaine. Gérer un blogue c’est du travail et du temps pour :

    - trouver des idées de billets

    - faire des recherches bibliographiques selon les sujets évoqués

    - lire beaucoup (des articles mais aussi des livres)

    - rédiger des textes

    - prendre des photos pour illustrer les articles

    - administrer le site (mises à jour et sauvegardes)

    - répondre aux lecteurs (commentaires et e-mails)

    Toutes ces activités je les réalise entièrement seule et ça m’occupe en moyenne aujourd’hui au moins un jour et demi par semaine parfois plus lorsque j’ai beaucoup de questions de lecteurs ou lorsque des articles me demandent un travail plus poussé.

    Si je veux continuer à produire un article par semaine et à répondre à chacun des lecteurs qui me sollicite, je dois pouvoir consacrer suffisamment de temps à gérer le blogue. Le nombre croissant de visiteurs et d’abonnés va aussi supposer de passer à certaines formules payantes pour continuer à fournir les mêmes services. Ce n’est pas un problème de consacrer du temps au blogue mais comme tout le monde, j’ai besoin de m’assurer un minimum de revenu pour pourvoir subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille. Lorsque je lancerai mon activité de sophrologue, il faudra que je puisse tirer un revenu de mon blogue si je veux continuer à lui consacrer autant de temps. Certains sites installent des espaces publicitaires moyennant finances, mais je n’ai pas envie d’imposer des publicités à mes visiteurs. Je trouve personnellement agaçant d’arriver sur un site et d’avoir des fenêtres pop-up qui s’ouvrent intempestivement ou des bannières publicitaires qui clignotent pour attirer l’attention. C’est pour cette raison que j’ai pensé à vous solliciter par le biais de Tipee.

  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • Le principe du financement participatif me plaît bien. 1 € par mois ne représente pas grand-chose pour une personne mais si on multiplie ce don par autant de fois qu’il y a de donateurs alors ça peut faire une sacrée différence pour moi. Sans vivre exclusivement de mon blogue j’aimerai pouvoir en tirer un revenu qui rémunère le temps que j’y passe et les conseils que je dispense. En contre-partie de la participation financière des lecteurs, je ne fournirai pas de contenu exclusif pour les raisons que j’ai déjà évoquées plus haut. Je ne souhaite exclure personne. Je veux juste donner à chacun de mes lecteurs qui le souhaitent, la possibilité de me soutenir dans la construction du blogue et dans sa pérennité. En fait j’ai envie de faire de mes lecteurs des co-créateurs !