Tipeee
Le Grenier de nos Ancêtres

Le Grenier de nos Ancêtres

Created at 23 Aug. 2016 - Contact

Le Grenier de nos Ancêtres

Latest news

  • Qui je suis et quel type de contenu je produis ?

  • Je m'appelle Guillaume Chaix, j'ai 26 ans et je suis généalogiste. J'anime depuis 2014 un blog, Le Grenier de nos Ancêtres et j'ai eu la folie, en mai 2016, de faire de ma passion mon métier. J'essaye donc d'en vivre en tant qu'auto-entrepreneur et j'habite Saint-Jean-de-Maurienne, une petite ville de Savoie. 

    Cependant, il était impensable d'arrêter la rédaction de mon blog tant l'écriture et le partage de ma généalogie me tiennent à coeur. C'est pourquoi je propose, à travers mon blog, de découvrir l'histoire de mes ancêtres. Plutôt devrais-je dire les histoires de mes ancêtres. Originaires de Maurienne du côté de mon père, d'Espagne, de Suisse, d'Allemagne et de France du côté de ma mère - ayant, eux, pour dénominateur commun, l'Algérie coloniale - l'idée est de susciter l'intérêt de celles et ceux qui me lisent et pourquoi pas les inciter à commencer leur généalogie. Nous sommes tous le fruit d'une histoire familiale complexe et riche, et il me semble important de connaître le passé pour mieux vivre notre présent. En ce sens, la généalogie est une formidable porte d'entrée à l'histoire. 

    En parlant d'histoire, je suis par ailleurs diplômé d'un Master II en Histoire moderne et contemporaine (Université Lumière Lyon II) et d'un Diplôme Universitaire en Généalogie familiale (Université du Mans). Vous l'aurez compris, étudier et raconter des histoires, c'est mon truc.

    Vous pouvez me suivre par ailleurs sur les réseaux sociaux et principalement Facebook et Twitter où je suis très actif.

  • Pourquoi suis-je sur Tipeee ?

  • L'idée du tip, du pourboire m'a tout de suite séduit. En faisant de la généalogie mon métier, le but est bien de vivre de ma passion en recherchant et en écrivant l'histoire de vos familles. Le blog est plus personnel puisqu'il est consacré à ma généalogie, à mes propres recherches. C'est pourquoi l'idée de rémunérer ce travail par un pourboire, l'idée qu'on passe sur mon blog comme si on allait boire un verre et lire une histoire intéressante, ça me plaît beaucoup.

    L'argent récolté, si argent récolté il y a, servira d'une part à compléter ma rémunération en tant que généalogiste professionnel et d'autre part à financer certains grands projets que je ne peux pour l'instant malheureusement pas développer faute de moyens : un voyage généalogique sur les trace de deux oncles partis en Californie au milieu du XIXe siècle, l'édition d'un livre à ce sujet... Les idées ne manquent pas, mais ce sont actuellement les deux principales.

  • Quelles sont les contreparties pour les tipeurs ?

  • Difficile de hiérarchiser des contreparties en fonction de vos dons... En réalité, même la plus petite des contributions me permettra d'avancer dans mes projets, lesquels ne dépendent de toute façon pas totalement du financement participatif. C'est pourquoi je ne souhaite proposer de contreparties qui seraient des pâles copies des services que je propose dans le cadre de mon activité professionnelle (faire une généalogie par exemple). 

    Vous proposer un contenu de qualité, travaillé et à l'écoute de vos suggestions (dans le sens où j'ai toujours vu mon blog comme un espace d'échanges, pas un espace froid servant uniquement de support à mes articles), c'est, au fond, la seule et unique contrepartie que je vous propose.

    En revanche, si je viens à développer des projets comme l'édition de mon livre par exemple grâce à vos contributions, à ce moment il sera tout à fait possible d'envisager diverses contreparties mais, je le répète, hiérarchiser des contreparties en fonction de vos donc, dans l'idée et en pratique, m'est assez difficile.