Icare

Icare

Page vérifiée Created at 11 Apr. 2015 - Contact

Thrènes : retour sur le 10ème extrait

- 0
  • Bonjour à tous,

    Le 10ème extrait de Thrènes est désormais disponible. Il se veut plus dynamique, plus tranchant et plus typé "action" si j'ose dire. J'en profite d'ailleurs pour remercier tous les tipeurs qui ont financé ces publications et continueront à le faire. D'autant que cette fois, nous avons réalisé un petit clip avec Corentin Guillaume.

  • A présent que vous avez pu voir la vidéo, j'aimerais revenir sur sa création. En fait, j'essaye toujours d'imaginer des visuels. Pour Marmosa Mexicana, j'étais venu avec un montage très précis que Dan avait appliqué. Là, j'avais réfléchi à un visage caché sur un écran. Et puis je me suis dit que j'avais déjà vu un procédé similaire quelque part. Je suis alors retourné voir des cinématiques de Deus Ex : Human Revolution et je suis retombé sur le modèle qui a finalement servi d'inspiration. Alors est-ce qu'on peut parler de plagiat ? Non. D'abord, parce que je le cite ici comme référence. Ensuite, parce que je n'ai pas eu besoin de Deus Ex pour avoir cette idée. En revanche, j'ai cherché dans ma mémoire quelque chose d'approchant pour des questions de facilités. Créer une vidéo de A à Z était juste impossible. Enfin parce que ça reste tout de même assez différent (concept, ambiance, histoire, etc...). Le but de la vidéo n'est pas du tout de cacher un personnage, de verser dans la conspiration mais de crypter et d'imposer un message. On aurait pu poser un vrai visage ce qui m'aurait plu mais cela aurait été absurde sans charadesign (on aurait acheté une tête dans une banque de données) et surtout sans animation. Quoiqu'il en soit, Human Revolution nous a servi de modèle.

  • En outre, il faut bien voir les contraintes de temps ou de matériel pour Corentin. J'avais pensé à différentes choses, des messages textes, des discussions sur l'écran, des trajectoires, des mouvements de caméra. Puis finalement, j'ai proposé un grossissement en début et un rétricissement à la fin pour donner un peu de dynamique. J'ai aussi acheté une image de vaisseau spatial pour le décor. Parfois, il y a aussi des limites dues à ce qu'on peut récupérer. Par exemple, j'aurais aimé que la planète Mars tourne plus lentement et surtout qu'elle traverse l'écran de gauche à droite pour donner l'illusion du mouvement d'un vaisseau spatial. Malheureusement, c'était impossible en raison même de la vidéo d'origine. J'aurais aussi aimé qu'on change le visage, qu'on fasse des visages différents pour les hurlements à la fin. Cette fois, cela aurait demandé trop de travail. J'espérais aussi pouvoir les multiplier plusieurs fois à la fin mais cela demandait des ressources en termes de performance et de puissance que nous n'avions pas. Mieux, si on avait eu du temps, on aurait pu tester un vrai début à la Resident Evil. Je parle de l'excellente introduction du film avec un scale assez génial (le fameux grossissement de l'image).

  • En conclusion, je suis vraiment très content de cet extrait qui me plaît beaucoup. Et j'assume parfaitement les références et les inspirations. Je regrette juste de ne pas avoir gardé la première version de l'audio, plus professorale et calme pour vous montrer la différence. Et pour ceux qui se posent la question, la piste audio provient du film Interstellar qui m'a réconcilié (légèrement) avec Christopher Nolan. Je dois avouer que la plupart de ses films me déçoivent terriblement même si Dunkerk restait une vraie expérience en Imax. Mais son cinéma s'avère tout de même très creux, et peu esthétique.

    ps: dans les prochains extraits, on trouvera deux chants (dont moi a cappella ahah), deux lectures de "description" et un dernier extrait dont je n'ai pas encore l'idée. ;)