Tipeee
Esther

Esther

Created at 19 Dec. 2016 - Contact

Esther
  • Faisons les présentations

  • Qui suis-je ?

    Hey !

    Je suis Esther, j'ai 30 ans, et je publie des trucs sur Youtube depuis 2012. 

    Après avoir obtenu un doctorat en Astrophysique Numérique (c'est pas une blague) en 2014, j'ai travaillé en tant que développeuse logiciel dans un label musical. Entre temps, j'ai ouvert une chaîne YouTube dans le but de me changer les idées en faisant un truc nouveau. Assez vite, c'est devenue une vraie passion. Frustrée de ne pas pouvoir consacrer assez de temps à ma chaîne, j'ai fini par quitter mon emploi (par ailleurs très ennuyeux), pour me lancer à temps plein dans l'aventure de créateur libre (youpiyou!). 


    Que prodige (pas de l'humour, je vous rassure) ?

    Sur ma chaîne, j'invite à la curiosité, à la réflexion, à l’écoute et au partage d’expérience. L'ambition est de donner à ceux qui la regardent, l'envie de faire les choses qui les motivent vraiment. C'est une sacrée ambition (même pas peur) ! Pourquoi je crée ce contenu la ? Mon humour étant pourri et ne sachant pas jouer aux jeux vidéos, il me fallait trouver autre chose a faire sur YouTube. Je constate que la plupart d'entre nous pensons ce que nous pensons et faisons ce que nous faisons parce que c'est socialement acceptable ou parce qu'il le faut, mais pas par réelle conviction ou réel choix. Dans nos vies, on s'entoure surtout des personnes qui nous ressemblent. Grâce à internet, il est possible rencontrer virtuellement des idées et des expériences que l'on aurait jamais croiser IRL. Je vois ma chaîne comme le lieu de discussion pour ce brainstorm collectif sur la vie. 


    Voici mes 4 types de contenu principaux:

    1) Les vidéos face camera classiques. On y trouve mes réflexions sur un sujet donné, mes bilans de lectures, mes retours d'expériences etc.

    2) Les Bar-rés. Ici, j'invite des personnes inspirantes à boire un verre dans un bar, et je leur demande de raconter un truc barré qu'ils ont fait dans leur vie et ce que cela leur a apporté.

    3) Les vlogs culturels. Je vais à la rencontre de mes abonnés dans leur ville pour qu'ils me fassent découvrir des lieux culturels qui les inspirent et qu'ils nous expliquent pourquoi. 

    4) Les interviews croisées. Il s'agit de partages d’expériences de vie au travers des témoignages croisés de 3 a 5 personnes autour d'une question particulière.


  • Pourquoi un Tipeee ?

  • Je vais être honnête avec vous. J'ai beaucoup de mal à demander de l'aide dans la vie à mes amis et ma famille pour des trucs aussi simples qu'un coup de main lors d'un déménagement. Alors il y a encore quelques mois de ça, ouvrir un Tipeee pour moi, c’était carrément de la mendicité. Comme mon job sur YouTube est de déconstruire les idées reçues et les constructions sociales, j'ai remis en question cette croyance. J'ai réalisé que cela fait plus de 4 ans que je créé du contenu gratuit et que beaucoup parmi ceux qui me suivent aimeraient soutenir mon travail. Tipeee nous donne cette possibilité, et ça c'est vraiment très cool.

    C'est la création du nouveau format "vlog culturel" qui a été pour moi le déclic pour ouvrir ce Tipeee. Depuis l'annonce de ce format, j'ai été invité par mes abonnés dans plusieurs régions de France, pays d'Europe et même des pays hors Europe pour découvrir leur culture et la partager sur la chaîne. Pour moi, il était hors de question de refuser ces invitations. Je les ai donc toutes acceptées. Il devenait du coup évident qu'il allait me falloir un coup de pouce financier.

    Mon objectif est de pouvoir vivre en créant mon contenu, c'est à dire de subvenir à mes besoins et aux frais de mon activité (essentiellement le matériel et les déplacements). Le but du Tipeee est de contribuer à cet objectif aux cotés de mes autres sources de revenus qui sont les revenus publicitaires YouTube (actuellement environ 200€ brut par mois), les éventuelles vidéos sponsorisées (aucune pour l'instant mais certainement moins de 2000€ brut en 2017), les affiliations (actuellement moins de 30€ brut par mois) et des prestations de services (maquilleuse, monteuse, conférencière etc.) (actuellement moins de 2000€ brut par an).

  • Quelles contreparties ?

  • J'ai réfléchi à la question des contreparties et j'ai décidé de ne pas en proposer. La contrepartie, c'est finalement le contenu que je produis. C'est pour cela que vous donnerez, si vous faites ce choix, et pas pour un quelconque gadget que je pourrais vous offrir en retour. 

    Je compte cependant envoyer des cartes postales à certains abonnés depuis mes destinations de vlogs culturels. Je trouve l’échange ludique et c'est pour moi une façon d'offrir une attention aux personnes qui s'impliquent, que ce soit ici, sur la chaîne ou sur les réseaux sociaux, mais j'ai envie que cela reste un cadeau.